Support à l'enseignement musical

La Confédération Musicale de France est la première institution à avoir organisé l'apprentissage de la musique en utilisant les bases solides des orchestres populaires. Cette dernière met à disposition un référentiel musical que toutes les écoles de musique associatives affiliées sont invitées à appliquer. Les fédérations départementales ont naturellement leur rôle à tenir dans ce système d'enseignement.

Dans le système CMF, les écoles sont libres d’organiser tout examen sauf ceux concernant la fin du premier et la fin du second cycle. Le niveau de ces derniers est sanctionné par des diplômes exclusivement délivrés par les fédérations départementales (les fédérations régionales organisent les examens de fin de troisième cycle).

Depuis le début de l'année 2010, la Fédération Musicale du Tarn a voulu concentrer ses efforts sur l'apprentissage : c'est un des principaux moyens pour former la relève qui fera perdurer les orchestres fédérés. Notre objectif est de proposer les outils nécessaires à l'application du référentiel national CMF. Ainsi, pour permettre à chaque élève de mieux se situer dans son cursus, l'apprentissage n'est plus organisé par année, mais par cycles ; chaque cycle regroupant des compétences dont l'acquisition est nécessaire pour accéder au cycle suivant. Chaque cycle peut être effectué sur une période allant de 3 à 5 ans, s'ajustant ainsi à la progression de l'élève. Les professeurs décident alors de présenter leurs élèves aux examens quand ils jugent que les compétences requises sont assimilées. Cette souplesse assure l'éloignement d'un système qui se voulait trop « scolaire ». Dans nos structures, l'apprentissage musical doit d'abord rester un loisir !